Vendredi, en allant chercher ce qu'il me fallait à ma biocoop, je suis tombée sur ce livre près des caisses :

 

IMG_20160511_230815

J'ai tergiversé au moins 30 bonnes secondes (;p ) avant de l'empoigner fermement et de le placer dans mon cabas. Le livre de Cléa sur les p'tits dèj santé est également un craquage (mais du lundi ^^) également basé sur mon envie d'éviter l'industriel au maximum, même au petit déjeuner où il est bien difficile de faire changer leurs mauvais habitudes (mea culpa) aux pépins...

Samedi matin, dans un calme relatif, j'ai pris mon petit-déjeuner en compagnie de la famille zéro déchet. C'était fort agréable ce ton humoristique (avec les dessins qui vont bien, ce côté absolument pas donneur de leçon mais plutôt "viens voir comment on a fait, c'est pas si compliqué qu'on pensait et ça marche plutôt bien !". Du coup, je me suis dit que c'était le bon moment pour faire un petit bilan de ce que nous faisons déjà, même si c'est toujours trop peu et perfectible, et des prochaines étapes sur le chemin qu'il nous reste à parcourir.

Pour plus de clarté et pour peut-être - j'espère- vous donner envie de vous procurer ce livre*, par tous les moyens, légaux ou non (je nierai tout accusation d'incitation au braquage de petite grand-mère par contre hein), je vais lister les items dans l'ordre des chapitres du livre.
Attention, utilisation d'un code couleur hautement explicite à suivre ! ^^

Les courses

Pour ne pas produire de déchet, l'élément le plus évident en allant faire ses courses, c'est d'éviter les emballages... Il faut donc pouvoir acheter en vrac. Pour cela, direction la biocoop ou le marché. A la biocoop, je n'ai pas encore osé sauter le pas d'y aller directement avec mes bocaux alors que j'ai déjà vu quelqu'un le faire... (Pour savoir comment il faisait, c'est simple, je lui ai posé la question ! Et comme aux biocoop de Rennes on ne peut pas faire la tare (pour les produits secs), il utilise un seul et unique sac kraft du magasin pour peser ses aliments, puis il transverse dans son bocal où il colle l'étiquette)
Au marché, j'achète les oeufs à un producteur local, et je réutilise les boîtes que j'avais déjà... Comme parfois j'oublie d'en prendre, bin je lui redonne celles que j'ai en trop... Et il était ravi la première fois que je suis arrivée avec mes boîtes :) Pour l'épicier, je lui ai demandé et pour lui ça ne lui pose aucun problème que j'arrive avec mes contenants pour lui acheter ses délicieuses tartinades : il m'a juste dit de bien vérifier qu'il faisait la tare : question d'habitude :) (pas encore fait, car je n'en prend pas chaque semaine) Il y a aussi le maraîcher, à qui je ramène les sacs kraft où il met chaque sorte de fruit/légumes pour les réutiliser au maximum...

Mais je fais également mes courses via un drive et là, même si les sacs sont consignés (puisqu'on les ramène à chaque fois) ce qui limite un peu, les emballages et produits industriels sont légion...
Et je ne suis pas entièrement satisfaite de mes courses au marché : le maraîcher ne travaille pas avec des producteurs locaux (en tout cas pas exclusivement ni directement puisqu'il se fournit en gros) donc j'aimerais trouver une autre alternative une amap ou la Ruche. Malheureusement, mon emploi du temps à géométrie variable ne me permet pas d'être sûre de pouvoir m'engager...
Et si je reste avec ce producteur, même occasionnellement, il faut absolument que je trouve ou couse des sacs à vrac en tissus, que je pourrais également utiliser à la biocoop à la place de leur sacs kraft.

La cuisine

Je crois que j'ai beaucoup de progrès à faire en cuisine... Même si j'aime assez cuisiner (enfin surtotu faire des gâteaux ^^) et que la majorité de nos repas sont faits maison, je trouve qu'il reste encore beaucoup trop de produits manufacturés...
J'aimerais pouvoir totalement me passer de tout le rayon "boulangerie" du drive pour les petits-déjeuners, goûters et éventuels pique-niques des pépins... Pour cela, une bonne dose de motivation et surtout une énorme pelletée d'organisation seront mes ingrédients essentiels !

Mes prochains petits pas ? Il faut que je refasse nos propres yaourts et j'ai déjà demander au boulanger s'il faisait des pains à burger pour les faire nous-même et il est d'accord ! Comme ce sera nouveau pour lui de proposer ce type de produits, ce sera  sur commande pour commencer et j'en achèterai une assez grande quantité (une douzaine) pour mettre le surplus au congèl... Ma voisine était avec moi quand je lui ai posé la question et elle était plus qu'intéressée, du coup, j'espère que ça fera boule de neige et qu'il proposera régulièrement ces pains :)

L'hygiène

(de la maison)

Comme la plupart d'entre nous, j'ai beaucoup trop de produits ménagers... même s'ils sont certifiés j'en ai quand même un pour chaque truc à laver en fait... Merci le marketting !

Mais j'ai décidé d'arrêter ! Donc je finis ce que j'ai déjà et je garde les pshitt-pshitt en cas de besoin et je vais utiliser ce que j'ai déjà et que j'avais acheté un jour de grandes décisions à prendre...

J'ai acheté mon liquide vaisselle en vrac pour la première fois vendredi dernier : pas encore utilisé : j'ai pu choisir de ne pas remplir le flacon pour essayer avant d'adopter, je trouve ça chouette !
J'ai donc les lingettes d'une célèbre marque de vente à domicile pour nettoyer les vitres (je nettoie jamais mes vitres c'est une horreur !) où seule de l'eau est nécessaire...
Je vais continuer à utiliser la pierre d'argile pour nettoyer la vitre du poêle, les sanitaires, la plaque à induction et le four et le savon noir liquide pour mes sols et me débarrasser des pucerons... Je tente actuellement le détachage au savon noir mais c'est mal barré... (plutôt parce que je n'y ai pas pensé assez tôt)

Je garde aussi sous le coude la fabuleuse potion magique dont tout l'internet mondial parle : dilution de CH3COOH dans de l'H2O... Oué c'est ça : du vinaigre blanc quoi ! ^^ 

Puis, lors d'une prochaine étape, je passerai à la lessive maison...

Les cosmétiques

Alors clairement là aussi on a trop de produits... Dont j'ai du mal à me persuader qu'ils ne sont pas indispensables :/

En attendant de franchir le pas, je me suis achetée une cup dont je suis très satisfaite ! Cependant, je n'aime pas l'idée de la porter h24 pendant plusieurs jours. Il faut donc que je m'achète des serviettes hygiéniques en tissu. J'avoue que le prix me freine un peu même si je sais qu'il le faut...

Les pépins et moi-même utilisons des lingettes pour nous débarbouiller-démaquiller ce qui réduit considérablement le nombre de cotons dans la poubelle !
Pour remplacer les gels douche qu'affectionne Monsieur Pomme (et dont la collection ne semble pas avoir de fin, merci les lots en promo), je me fournis chez une amie qui a ouvert sa savonnerie les savons Brocéliande, des savons bio, vegan et beau !!! Je pensais d'ailleurs l'interviewer pour qu'elle puisse en parler plus en détail, ça vous intéresserait ?

Il reste encore la question du maquillage, qui est loin d'être réglée !

Les enfants

Comme ils le disent si bien dans le livre, les enfants sont des aimants à déchets !
Pour les éviter, comme mes grands pépins sont quand même sensibles (et sensibilisés) à la protection de la nature, je vais commùencer par leur faire lire la section du livre qui leur est consacrée pour que nous en discutions ensemble...

Comme action concrète, j'ai acheté du tissu enduit afin de leur coudre à chacun des sacs à goûters pour les fois où ils restent à l'étude histoire d'éviter les sacs ou boîtes plastiques.

Sinon nous allons continuer à sillonner les vide-greniers pour leur acheter la tonne de livres qu'ils dévorent... Dimanche dernier, un fantômette et un club des cinq !^^ Et aussi une paire de rollers à 5€ pour MaMoyenne !

Les fêtes

Les fêtes restent un gros point noir en ce qui me concerne... Il faut y inclure les anniversaires, Halloween si vous faites quelque chose, Noël, Pâques et toutes les occasions de repas de famille !

En ce qui concerne la partie repas de ces fêtes, j'essaye toujours de cuisiner maison au maximum et nous utilisons notre vaisselle.... mais des serviettes en papier ! Mea maxima culpa.

Par contre, lorsqu'il s'agit des anniversaires des enfants, difficile de passer à côté des personnages et autres objets sous licence... Pour l'anniversaire du grand j'ai tenté un effort et utilisé les gobelets plastiques que nous possédons depuis plusieurs années et utilisons en pique-nique mais j'avais cédé pour les assiettes en carton... Pour le prochain anniversaire je serai plus drastique (et les enfants seront encore plus sensibilisés !)

Pour Pâques, j'apprécie énormément l'idée de la chasse aux galets décorés à échanger contre du chocolat (en vrac tant qu'à faire)... Je pense que je réussirai à y faire adhérer ma maman, surtout quand on sait que régulièrement, du chocolat fond d'avoir attendu trop longtemps d'être trouvé...
Par contre, faire entendre raison à mon père sur les cadeaux à offrir à Noël ou aux anniversaires risque d'êter particulièrement difficile... Mais on tente d'améliorer petit à petit les choses en suggérant des cadeaux du style abonnement à un magazine, disques... et bientôt j'espère billets pour des spectacles ou carrément cadeau à faire à plusieurs : billets de trains pour aller voir Paris !

La maison

Regroupe des pistes de réflexions sur le sens que nous donnons à nos possessions et sur comment moins consommer (achats groupés, locations, prêts entre voisins, les circuits de l'occasion...

Pour notre part nous participons de temps en temps à des vide-greniers pour désencombrer,et je donne les vêtements trop petits des pépins à la famille : à mon cousin pour son fils et à ma cousine pour ses jumeaux (fille et garçon) plus petits. Je lui ai précisé qu'elle en faisait ce qu'elle voulait et donc, après y avoir pris ce qui l'intéressait, elle a donné à des amis et ce qui n'était pas pris, elle l'a donné à l'association de sa maman pour le Mali. :)
J'ai aussi donné des vêtements du grand (notamment sous-vêtement et pantalons troués) au centre de loisirs de ma commune : ils étaient ravis car ils ont peu de changes pour les plus grands, qui en ont quand même parfois besoin quand ils jouent et se trempent. Ils m'ont assurés que même troués, les pantalons seraient mieux que de rester mouillé.

J'essaye de donner mes vêtements aux copines qui pourraient être intéressées mais quand ça ne plaît pas, ça part au relais. Je sais que c'est très controversé mais je ne vois pas où donner ailleurs... Si quelqu'un a la solution, je suis preneuse ! :)

Nous donnons pas mal pour ne pas jeter, particulièrement dans la famille de monsieur, mais je pense que nous consommons trop (même en faisant attention)... Notre prochain achat sera cependant "responsable" puisque nous voulons changer notre table de salle à mange en rachetant celle d'une amie à mes parents.

Je pense que cette partie ne pourra être améliorée qu'après tout le reste, ou du moins en même temps... Car même si Monsieur Pomme est d'accord sur le fond, il attend un peu d'avoir des alternatives proposées d'abord avant de modifier quoi que ce soit...;)

* Bravooooo d'avoir réussi à tout lire !!!Parce que quand même, je ne vais pas en plus vous imposer une "critique littéraire" et qu'il y en a d'autres qui en parlent super bien, je vous conseille d'aller lire cette critique :)