J'honore enfin (même si avec un peu de retard.. ahem !) mon rendez-vous avec ce tour de blog organisé par Aurélie de Superliposés : ça fait trop longtemps que je n'ai pas participé !

Et le thème de ce mois-ci me parle particulièrement en ces premiers soirs de vacances où la JolieFusée peine à trouver le sommeil (euphémisme quand tu nous tiens !)...

krohg"Mère endormie avec un enfant", Christian Kroh

Bien sûr, à la naissance de MonGrand, j'avais dévoré tout le Pernoud et l'importance du rituel du soir ne m'avait pas échappé. C'est pourquoi, dès la naissance ou presque, à chaque coucher je lui chantais la même chanson. Au fil du temps, nous avons rajouté "l'histoire du soir" qui a d'abord consisté à détailler des imagiers puis à lire de petits livres. Mais nous terminions toujours par notre chanson.

Quand MaMoyenne est née, il a fallu du temps avant qu'elle se cale sur un rythme et surtout, elle s'endormait principalement (exclusivement ?) au sein jusqu'à ses 6 mois... Mais à partir de ce moment-là j'ai appliqué le même rituel qu'à son frère avec la même petite chanson.
Lorsqu'elle a eu 1 an environ, elle est passée dans la même chambre que son frère (je vous en soufflais un tout petit mot ici) et du coup, le rituel a été simultané pour les deux pépins !

Au départ, lorsque je lisais l'histoire à MonGrand, MaMoyenne était allongée dans son lit. Puis elle a commencé à y prendre goût et elle s'asseyait dans son lit le plus près possible de nous. J'ai donc fini par la prendre sur mes genoux pour qu'elle profite elle aussi des illustrations ! :)
Lorsque nous avons déménagé, les enfants ont eu de nouveau chacun leur chambre mais je ne me voyais pas lire deux histoires, il a donc fallu instaurer un roulement : nous changions de chambre un soir sur deux pour lire l'histoire...

L'arrivée de la JolieFusée a tout chamboulé... Au départ j'ai pu lire de temps en temps une histoire aux grands, surtout que je ne voulais pas qu'ils se sentent abandonnés/lésés. Mais il a bien fallu que je me rende à l'évidence, le non-rythme absolue de cette petite ne m'a pas permis de continuer très longtemps.
En plus, son arrivée a coïncidé avec l'acquisition de la lecture pour mon grand et du coup j'en ai lâchement profité pour me décharger...
Cela m'arrive encore de temps en temps de leur lire une histoire mais cela devient rare... Le rituel s'est réduit à peau de chagrin : ils vont se coucher, lisent un peu et nous venons leur faire un bisou avant qu'ils n'éteignent leur lampe.

Quant à la fusée, son rituel proprement dit, est lui aussi assez light par rapport à celui des deux grands au même âge car elle n'a droit qu'à une chanson. Ce n'est d'ailleurs pas la même que pour les grands car elle n'avait pas l'air de l'apaiser du tout quand je la lui chantais pour tenter de l'endormir ! J'ai trouvé son bonheur (et le mien !) en lui fredonnant "ma petite est comme l'eau"... Je n'en connais qu'un couplet et je ne sais même pas si ce sont les bonnes paroles mais tant pis, tant que ça lui fait plonger dans les bras de Morphée !
Je commence toutefois à introduire un peu de "lecture" quand je vois qu'elle est un peu trop éveillée malgré l'heure réglementaire du coucher bien sonnée.
Mais le sommeil est toujours un sujet délicat avec elle... Même si à la maison c'est bien apaisé, dès qu'il y a un changement,il faut que je me rende à l'évidence, elle nous le fera savoir au moment de s'endormir !

Et je vous parlais ici de nos routines du matin et du soir, qui aident aussi les enfants à appréhender la journée et la soirée.

Et chez vous, comment ça se passe ?

Je vous propose d'aller lire les copies rendues par mes copines :